anges, archanges et médiumnité, médium

 

Je dois vous avouer quelque chose : j’ai un problème avec les anges, les archanges, les maîtres ascensionnés, Jésus, Marie, les dieux et déesses : j’ai vraiment beaucoup de mal à croire à leur existence telle qu’on nous la présente… Mais ça, c’est clairement dû à mon rejet de la religion catholique, il ne faut pas aller chercher plus loin…

Attention, avant d’aller plus loin, je tiens quand même à souligner que cet article n’engage que moi et qu’il n’exprime que MON avis sur les anges. Ce n’est en aucun cas une vérité absolue, et chacun croit bien à ce qu’il veut.

Dieu avec sa barbe pendant qu’on y est

Au début, quand je lisais tel ou tel conseil qui demandait de se connecter à l’archange Michael ou à l’ange Machintruc pour obtenir telle ou telle avancée, je suivais bien sagement le précepte. Mais au fond de moi, mon cher ego négatif me soufflait quand même que c’était un peu ridicule tout ça, du même niveau que Dieu avec une barbe quoi. Du coup, ça ne marchait pas forcément, ma prière.

Pourtant, je sais bien qu’il y a des forces intelligentes de l’autre côté, j’en ai eu les preuves de nombreuses fois, j’ai même reçu quelquefois de puissantes doses d’Amour lorsque je canalisais des Clédelâme ou des guidances, du genre à te mettre les larmes aux yeux ou à te faire carrément pleurer.

Donc ce n’est pas du tout l’existence de ces énergies que je remets en question, loin de là. C’est leur dénomination. Je crois qu’il y a trop de religieux là-dedans pour que ça me convienne.

Une société hiérarchisée

Il semblerait, d’après ce que j’ai compris, que Doreen Virtue ait largement contribué à l’expansion des anges et des archanges dans le milieu ésotérique/spirituel. D’autres se sont engouffrés à sa suite, sincèrement ou parce qu’ils avaient flairé le bon filon, je ne sais pas. Toujours est-il que maintenant, de l’ange, de l’archange et compagnie, tu en entends parler à longueur de temps si tu t’intéresses un tant soit peu à l’au-delà.

Et, comment dire… pffff.

Je n’arrive pas à adhérer à ces représentations de sur-humains avec des ailes (ou pas), chacun ayant une attribution différente et devant être prié pour une raison précise. Ça me paraît très très humain comme conception de l’au-delà. On est encore dans une sorte de société hiérarchisée, avec les patrons et les sous-fifres. Enfin bon, j’exagère un peu, mais vous voyez l’idée !

Les égrégores

Tout comme je trouve ridicule cette histoire de calendrier angélique, avec un ange attribué par date de naissance. On est dans le comble du mental humain là je trouve ! Je ne sais même pas qui a pu avoir cette idée un jour…

En même temps, je sais bien qu’on crée ce que l’on croit. Et comme moi, je ne crois pas aux anges tels qu’on nous les vend, eh bien ils n’existent pas dans mon monde. En tout cas pas sous cette forme-là. Je comprends très bien que nombreux soient ceux qui y croient, puisque moi, par exemple, je crois aux fées et aux êtres de la nature (et du coup, j’en ai déjà vus).

Pour moi, un ange, un archange, un maître ascensionné, ce sont des énergies aux vibrations très élevées. Alors oui, ça sonne moins bien, c’est sûr, mais c’est tout aussi puissant ! Et s’il m’arrive de les visualiser, rarement, j’ai plutôt tendance à penser que c’est la manifestation de l’égrégore collectif, en marche depuis des milliers d’années, que je visualise. Idem pour Jésus, Marie, Merlin ou autre d’ailleurs.

Compagnons de route

Les guides, les anges gardiens, ne me posent pas autant problème. Le contact avec eux est plus fluide, ils font partie de ma vie quotidienne ou presque, à force. Je les vois plus comme des amis, des compagnons de route, que comme des entités divines. Du coup, ça passe beaucoup mieux, forcément !

Et vous, vous en pensez quoi des anges ?  Ils font partie de votre vie ou vous n’y croyez pas non plus ?

[activecampaign form=3]