médiumnité écriture médium livres

 

Quand j’ai découvert ma médiumnité l’année dernière, j’ai fait des pieds et des mains au début pour la développer. Je vous ai déjà raconté cette histoire : on veut tellement quelque chose qu’au final, on bloque tout et on n’obtient rien de rien. Eh bien c’est drôle, a posteriori, parce que j’étais allée chercher loin hors de moi les clés de mon développement médiumnique et spirituel alors qu’en fait, elles étaient là, en moi.

Bah oui, patate, l’écriture !

Elle me l’avait dit, Marina, pourtant, que mes deux missions de vie, c’était l’écriture et la médiumnité. Pourquoi je suis allée chercher ailleurs pendant des mois ce que j’avais au bout des doigts ? Remarque, ça fait peut-être partie de la quête spirituelle, ces fourvoiements, ces tergiversations, ces erreurs qui n’en sont sans doute pas… Puisque tout est juste.

L’écriture, je suis née avec, c’était compris dans mon package de naissance. Mais ce qui est étonnant, c’est que je n’ai pris conscience qu’assez récemment que c’était un don. Avant ça, je reconnaissais que j’écrivais facilement et que, généralement, les gens étaient touchés par mes écrits, mais j’avais l’impression que je n’avais aucun mérite particulier en fait, que beaucoup d’autres avaient cette facilité pour écrire eux aussi.

Alors qu’en fait, non, ce n’est pas si répandu que ça… Et même si ça l’était, mon écriture à moi, elle est unique, parce que JE suis unique ! Mon amie Morgane m’avait envoyé un jour une petite carte que j’ai sous les yeux, là, sur le mur de mon bureau : « Il faut, avec les mots de tout le monde, écrire comme personne » (Colette). C’est tellement ça !

Ceci dit, je ne m’efforce pas d’écrire comme personne avec les mots de tout le monde, ça vient tout seul et c’est tout !

Tout vient à point… mais à un moment, faut y aller !

Depuis gamine, je savais qu’un jour je publierais un livre. Quand on me demandait ce que je voulais faire dans la vie, plus tard, je répondais écrivain en premier et pâtissière en deuxième. Comme quoi, je suis constante, y’a pas à dire !

Mais ce livre, je ne savais vraiment pas qu’il parlerait de médiumnité, évidemment. Et je ne savais pas non plus que je mettrais 42 ans à le publier… Oui, je sais, tout vient à point… Mais là, quand même, il m’en aura fallu du temps, hein !  Et maintenant, je traîne un peu pour mes autres livres, tous liés à la médiumnité, parce que quelque chose me freine encore. Peut-être la peur que mon rêve se transforme en tourbillon éphémère ?

C’est sans doute ça quand j’y pense. Si je retarde la publication des prochains livres, je retarde aussi la possibilité de leur échec ! Ah la la, vous voyez, j’ai encore du boulot à faire dans mon évolution spirituelle hein…

Ce qui est fou aussi, c’est qu’il a fallu que je crée pendant des mois une formation, puis que je lance un atelier en ligne pour comprendre enfin que ma voie, la seule, la plus alignée, c’était – encore et toujours – l’écriture ! Écrire des articles de blog, écrire des livres, écrire des Clédelâme.

Écrire quoi !

Je prends un engagement

Pour en revenir à la médiumnité, j’ai fait du coaching pour améliorer mes facultés extrasensorielles. J’ai lu des livres, j’ai regardé des vidéos. J’ai cogité – énormément -, je me suis entraînée – un peu, en me lassant vite. Mais pas un seul instant je ne me suis dit que la solution, c’était peut-être l’écriture, tout bêtement.

Ben oui, tout bêtement, ce sont les termes qui conviennent, parce que dans ma vie, tout le temps, l’écriture a été la solution. Alors dans la médiumnité aussi, forcément ! Mais moi, je ne voulais pas le voir, je cherchais loin ailleurs, hors de moi, la clé pour dénouer tout ça.

Oh, je ne dis pas pour autant que tout est simple maintenant, j’ai bien sûr encore des périodes de doute, c’est humain. Il y a aussi des moments où je ne me sens plus connectée, mais j’ai confiance, je sais que ça va revenir, parce que ça revient toujours.

L’écriture, c’est mon trésor de naissance, et je dois partager avec le plus grand nombre ce don qu’on m’a offert. Parce que forcément, un don qui n’est pas partagé ne sert à rien. Alors je prends l’engagement ici de continuer à écrire et à partager mes mots (qui sont aussi les vôtres) avec vous aussi longtemps que vous voudrez bien continuer à les lire !

Merci à vous pour votre confiance et à bientôt 🙂

 

Vous pourriez aimer aussi :