hypnose, hypnothérapie, médium, médiumnité, spiritualité

Ce matin, j’avais rendez-vous pour une séance d’hypnothérapie dans un cabinet non loin de chez moi. Ça faisait longtemps que j’avais envie de tester l’hypnothérapie. Grâce à mon insatiable curiosité naturelle déjà, mais aussi parce que, comme je l’ai dit dans cet article, cette année, j’ai vraiment envie de travailler sur moi en profondeur, que ce soit via des soins énergétiques ou des thérapies comme l’hypnose, donc.

Un thème s’impose…

C’est marrant, parce que ça ne s’est pas du tout passé comme je m’y attendais. Au départ, j’y allais pour me débarrasser de mon addiction au sucre (ah, le sucre, quel faux ami celui-là alors !). Et puis en fait, la séance s’est orientée naturellement vers une autre piste.

Je sentais de bonnes ondes, je me sentais en confiance dans ce cabinet chaleureux, alors j’ai parlé à la thérapeute de ce blog et de mes livres. Ça l’intéressait beaucoup ! Et puis, ensuite, lorsque nous avons cherché quel serait le thème de cette première séance, le mot « peurs » s’est imposé parmi d’autres. Nous allions donc axer cette première hypnothérapie sur les peurs.

J’avais hâte de découvrir comment cela allait se passer !

De jolies petites histoires pour mon inconscient

Je me suis allongée sur le fauteuil dédié, et c’est parti. Comme mon mental est très fort (ah bon, vraiment ?!), j’ai eu droit à une double séance, carrément !  De mon côté gauche, il y avait une séance audio, diffusée à partir d’une clé usb, tandis que de mon côté droit, la thérapeute me racontait plein d’histoires qui n’avaient pas l’air liées entre elles.

Ces histoires étaient en fait destinées à mon inconscient, pas à mon mental. Tiens, au fait, vous saviez, vous, que le mental émet 2 000 pensées à la seconde, alors que l’inconscient, lui, en émet… 4 milliards ?! C’est dingue, non ?!

Bref, je me suis laissée bercer par le son de la voix de la thérapeute, parfois j’écoutais ce qu’elle racontait, parfois je laissais mon esprit divaguer… Et c’est comme ça que l’heure s’est déroulée à la vitesse de l’éclair. Il m’a vraiment semblé que ça n’avait pas duré plus de 20 minutes !

Ouh la, je me sens bizarre !

Je ne connaissais pas ce type d’hypnothérapie. Je pensais que ça fonctionnait plus ou moins toujours de la même façon, c’est-à-dire que ça ouvrait les portes de notre inconscient et que ça nous permettait de trouver la raison de tel ou tel problème et de l’éliminer en en prenant conscience.

Mais finalement, se faire raconter des histoires à son inconscient, ça me plaît beaucoup, j’aime bien l’idée ! De cette façon, on n’est pas obligé de faire remonter à la surface des souvenirs peut-être très douloureux (et c’est pourquoi on les avait enfouis d’ailleurs).

Quand la séance s’est finie et que j’ai rouvert les yeux, mes jambes semblaient peser une tonne chacune, c’était étonnant. Et puis, quand je me suis levée, j’ai eu un léger vertige aussi. Ensuite, mon coronal a chauffé un peu, comme pour me signaler qu’il se passait des trucs, là (ouais ouais, t’inquiète, je suis au courant !).

Pour finir, une belle synchronicité

Au final, j’ai adoré cette première séance, et j’ai hâte de voir comment vont évoluer mes ressentis et mon attitude dans les prochains jours…

Je voulais terminer cet article par une magnifique synchronicité que j’ai vécue en fin de matinée, juste après être rentrée de la séance : en regardant par la fenêtre, j’ai vu un beau rouge-gorge posé sur la clôture du jardin. Je sais que c’est un oiseau très symbolique spirituellement, alors je suis allée voir sa signification (sur ce blog), et voilà ce que ce bel oiseau est venu me dire en fait :

« La personne elle-même (…) va connaître une période de régénération dans ses pensées ou son mode de vie. Il s’agit en tout cas d’un changement vers du mieux et de l’inédit. Sa belle tache rouge orangée (…) illumine sa gorge ce qui symbolise l’expression de soi. (…) Le rouge gorge apparaît donc lorsqu’il est temps d’évoluer vers la nouveauté et il nous dit que cette évolution passe par toute forme de communication et par l’expression rayonnante de notre personnalité. »

Trop fort, non ?! Et vous, vous avez déjà essayé l’hypnothérapie ?

Vous pourriez aimer aussi :