médium, médiumnité, légitimité

 

J’ai un problème depuis quelques temps : je ne sais plus quoi répondre quand on me demande quel métier je fais ! Blogueuse, je trouve que ce n’est pas un métier, et puis ça ne me définit pas. Mais d’un autre côté, je me vois mal répondre d’un air guilleret que je suis médium.

D’abord, parce que, hélas, on vit dans une société qui n’est pas si ouverte que ça, malgré les apparences. Et ensuite, surtout sans doute, parce que je n’ai pas l’impression d’être une vraie médium. Syndrome de l’imposteur bonjour ?!

Parfois, je balance le truc

Alors quand on me demande ce que je fais dans la vie, je vais au plus simple, je dis que je suis rédactrice web. Ce qui est vrai dans un certain sens ! Je continue à écrire des articles sur Internet, donc c’est une partie de ma vérité 😉

Quand je me sens en confiance, je balance le truc : j’ai créé un blog qui s’appelle « Je Deviens Médium » et je m’éclate à écrire dessus depuis un peu plus d’un an. Et au fait, j’ai aussi publié deux livres et un troisième est sur le point de paraître !

Mais là, pour dire ça, il faut vraiment que je sente un bon feeling avec mon interlocuteur. Et ensuite, quand je raconte tout ce qui m’est arrivé avec ce blog – de la manière dont j’en ai eu l’idée jusqu’à tout ce qui a été créé à partir de lui -, je vois très souvent la personne en face rester bouche bée, du genre « Mais comment elle a fait tout ça en un an ? ».

Je ne le sais pas moi-même, alors difficile de répondre à cette question…

Je m’embrouille…

Toujours est-il que quand les gens savent que j’ai un blog sur la médiumnité, c’est la même question qui revient logiquement tout le temps : « Alors comme ça, vous êtes médium ? ».

Euh… Oui, mais non… En fait, euh… Bref, je m’embrouille. Je ne me sens pas de me déclarer médium parce que je me compare avec ceux que je connais et que j’admire. Et là, c’est affreux, je trouve que je ne fais clairement pas le poids, je me mets à rougir et à bafouiller encore plus !

Et puis après, je me dis que c’est nul de comparer, et que je suis médium quand même, parce que mes Clédelâme, elles balancent du lourd souvent ! Et là, ce n’est pas mon mental surmené qui est allé chercher ces infos, elles sont bien venues d’ailleurs !

Les Clédelâme m’ont vraiment aidée à me sentir légitime : je suis une médium écrivain, ou une écrivaine médium, comme on veut ! Et c’est vrai que je capte beaucoup plus facilement à l’écrit, comme par hasard. Mais même via les autres canaux, maintenant que j’ai pris confiance en moi.

Alors peut-être que c’est ça que je devrais répondre la prochaine fois qu’on me pose la question en fait !

Tu fais quoi dans la vie, toi ? « Moi, je suis écrivaine médium, parce que je le vaux bien. » Et puis je secouerai ma chevelure éclatante de vigueur de tous les côtés, en prenant un air très inspiré.

Ben quoi ?! Ça peut le faire, non ?!…

Vous pourriez aimer aussi :