Questions sur l'au-delà, spiritualité, médiumnité, Dieu, Jésus, réincarnation

 

Je vous l’ai déjà dit, je suis Madame Pourquoi. C’est comme ça depuis toujours, j’aime bien comprendre le monde qui m’entoure. Alors des questions, j’en pose en veux-tu en voilà ! Parfois, ça agace les gens autour de moi. Mais je préfère agacer que rester dans l’ignorance, tant pis !

Vous imaginez bien que depuis que je suis tombée dans le chaudron de la spiritualité, les questions ont continué à pleuvoir de plus belle ! Oui, je sais, c’est pas bien, mental tais-toi, lâcher-prise, tout ça tout ça… Mais ces questions, je me les pose quand même ! Du coup je me suis dit que si j’écrivais un article à ce sujet sur le blog, ça me permettrait peut-être de me vider la tête (et de remplir la vôtre par effet de vase communiquant, sorry !)…

Donc, c’est parti, voici mes questions (liste non exhaustive, hum hum)…

Pourquoi il faut attendre un certain temps pour communiquer avec un défunt fraîchement décédé ?

Puisque le temps n’existe pas de l’autre côté, une fois qu’on est mort, que ce soit depuis 5 minutes ou 1 000 ans, c’est pareil, non ?! Alors pourquoi faudrait-il que les médiums attendent pour discuter avec un défunt ? Moi pas comprendre.

Pourquoi certains voient-ils des apparitions de la Vierge Marie, de Jésus, d’anges et d’archanges en tout genre qui ressemblent en tous points aux archétypes qu’on véhicule sur eux ?

Est-ce qu’un médium indien, japonais, togolais ou d’une tribu papou verra les mêmes apparitions ? Quand on sait que Marie et Jésus vivaient en Galilée, on se doute bien que leur peau était plus bronzée que blanche. Alors pourquoi ceux qui les voient les voient-ils toujours selon la représentation qu’en a fait l’Église ? Sont-ce des égrégores créés par les millions de croyants de par le monde ?

À quoi ça sert de se réincarner encore et encore, pour atteindre une forme de perfection ? On en fait quoi, de cette perfection, à la fin ?

Ok, j’ai compris le principe de la réincarnation. C’est comme dans un jeu vidéo, tu essaies de t’améliorer de vie en vie, pour atteindre une forme de perfection qui te permet de monter au niveau suivant : les guides spirituels ou les maîtres ascensionnés. Bref, des gens qui ont eu un sacré parcours et qui sont devenus trèèèès sages. D’accord, je veux bien. Mais pourquoi ? Une fois qu’on est devenu parfait, on fait quoi ? On s’emmerde jusqu’à la fin des temps ? On recommence à zéro ?

À quoi elle joue, la Source, la Lumière (Dieu ou n’importe quel nom qui vous plaira) avec nous ?

Qu’on soit humain ou de la planète Tartempion, minuscule insecte ou arbre géant, on vit apparemment tous les mêmes parcours, destinés à nous faire monter vers la lumière. Mais là, rebelote avec la question précédente : pourquoi ?! À quoi ça sert tout ce schmilblick ?!

Pourquoi on est forcé de tout oublier quand on se réincarne ? À quoi ça sert de se choisir une mission de vie, avec parfois des vies bien bien pourries, si on ne se rappelle même pas que c’est notre décision ?

Alors là, on va me répondre que c’est le jeu, ma pauvre Lucette. Si on se rappelait des raisons de notre incarnation, ça fausserait la partie. Mouais… Je trouve que ce serait quand même drôlement plus simple. À quoi ça sert de compliquer les règles du jeu comme ça ?!

Pourquoi on peut pas communiquer comme on veut avec nos proches défunts (genre un système de mail ou une liaison téléphonique avec l’au-delà) ?

Je ne sais pas, moi, si j’ai envie de causer avec ma grand-mère ou de demander à mon ami Ghislain si tout va bien de l’autre côté, pourquoi je ne peux pas le faire quand j’en ai envie ? Pourquoi des parents qui ont perdu leur enfant dans des conditions très difficiles ne peuvent pas avoir un appel clair et net de leur enfant depuis l’au-delà ? Histoire de dire : « ne vous inquiétez pas, tout va bien pour moi maintenant ». Je sais, je sais, les défunts doivent faire leur chemin de l’autre côté, il faut les laisser tranquilles, c’est à eux de venir vers nous… Eh bien je trouve ça mal fichu, vous ne me l’ôterez pas de la tête !

Pourquoi les informations en provenance de l’autre côté n’arrivent-elles pas directement dans notre mental ? 

Ah la la, ce serait tellement plus simple en fait ! Plus besoin de méditation ou autres exercices pour stimuler le cerveau droit et laisser l’intuition s’exprimer pleinement. Non, tout viendrait tout cuit dans le cerveau, comme ça par exemple : « attention, ceci est un message du guide Arthur pour toi, Fabienne : arrête un peu de te poser un milliard de questions et va vers ta lumière ». Là, au moins, ce serait (un peu plus) clair !

Pourquoi, quand on reçoit des messages en écriture intuitive, c’est plus poétique que concret ? Pourquoi ça cause de lumière, de chemin, de destin, et pas avec le langage de notre époque ?!

J’aime bien recevoir des messages de ce genre, je ne dis pas le contraire, mais franchement, j’aimerais vraiment aussi recevoir des informations utiles et applicables dans notre réalité ! Parce que les portes, les chemins, la lumière, la vérité, l’amour, tout ça… c’est sympa, mais ça reste quand même très flou !

Pourquoi, quand on se réincarne, y’a pas un bout de nous qui reste là-haut ?

Certains médiums disent qu’ils ne peuvent plus accéder à un défunt parce qu’il s’est réincarné. Mais ce n’est pas logique, ça, désolé ! Pourquoi on pourrait causer avec les esprits de Marie-Antoinette, d’Einstein ou de Jeanne d’Arc, mais pas avec celui d’un aïeul décédé il y a cinquante ans ? Et puis si j’ai bien compris, ce n’est pas moi, Fabienne, qui vais me réincarner dans une autre vie, mais un autre bout de mon âme, qui est immense.

Pourquoi on ne peut pas voyager comme on veut dans le passé ou dans le futur puisque le temps n’existe pas ?

Bon, cette dernière question est un peu hors-sujet ; quoique, pas tant que ça en fait. Si le temps n’existe pas, s’il est « juste » une projection de notre conscience, pourquoi on ne peut pas aller à notre guise discuter avec nos ancêtres ou aller voir dans le « futur » ce qui nous arrive et corriger ce qui déconnerait éventuellement ? Oui, je sais, ce serait un peu beaucoup dangereux, vu la capacité incroyable qu’a l’être humain de semer le bordel sur son passage. Ok, ce n’est peut-être pas plus mal qu’on n’ait pas accès au voyage dans le temps finalement !

 

Vous voilà arrivé à la fin de mon article, si vous avez tenu jusque-là du moins 😉 Ça va, vous n’avez pas trop mal au crâne ?! Si vous aussi, vous avez plein de questions comme ça en tête, allez-y franco dans les commentaires, je me sentirai moins seule ! 😉

Vous pourriez aimer aussi :