sorcière médium

 

Je raconte souvent sur ce blog que la médiumnité et la spiritualité me sont tombées sur la tête du jour au lendemain. Mais plus je réfléchis à mon parcours, plus je me dis que des graines étaient déjà plantées ça et là. C’est juste moi qui n’y prêtais pas attention… Mon état de sorcière par exemple, je ne vous en ai jamais causé encore. Et pourtant, c’est très important dans ma vie !

Moi, sorcière ?

Jusqu’à récemment, je me fichais un peu des sorcières. Pas dans le sens où je me moquais d’elles, non, mais dans le sens où ça ne m’intéressait absolument pas. Pour moi, c’était de la magie noire, des sortilèges, de la méchanceté, bref, pas joli joli quoi. J’étais en plein dans l’image d’Épinal de la sorcière, tout comme j’imaginais les médiums tout de noir vêtus et lugubres d’ailleurs !

Je n’en avais donc rien à cirer des sorcières. Et puis un jour, pour rigoler, j’ai créé un groupe Facebook secret pour discuter avec mes chères Morgane et Cathy (de super écrivaines d’ailleurs !) de choses et d’autres tout en nous lâchant. Pas de politiquement correct, pas de faux-semblants : nous à 100% ! Un vrai groupe de sorcières, c’est le nom qui m’est venu spontanément.

J’étais sorcière, donc. Mais je ne prêtais pas plus attention que ça à cette définition au début. Et puis, au fil du temps et des années, c’est devenu de plus en plus important dans mon identité.

Et si ça avait été un panneau indicateur de la direction à suivre ?

Je me pose cette question maintenant, puisque je sais que rien n’est hasard… Ce n’est pas par hasard que ce terme de « sorcière » me soit venu en tête. La spiritualité devait déjà commencer à me travailler sans que je m’en rende compte !

D’autant plus qu’entretemps, je me suis installée à la limite du Berry, une région bien connue pour ses sorcières ! Mais ça, je ne le savais pas à l’époque…

Comment suis-je sorcière, donc ? Au-delà de ma médiumnité en plein développement, je pense que j’ai depuis toujours la capacité à « sentir » les gens. Je sais presque toujours instantanément avec qui ça va bien se passer à long terme et avec qui il ne vaut mieux pas perdre de temps.

J’ai parfois un regard de sorcière, aussi, je pense ! Car oui, même si j’ai l’air trop cool sympa (hi hi, je me tresse des lauriers, j’ai le droit d’abord !), eh bien je peux aussi lancer des regards meurtriers aux gens qui me cherchent. Je ne sais pas faire semblant on va dire.

Et puis j’ai un gros grain de beauté au milieu du front, en plein sur l’emplacement du troisième œil, comme par hasard…

Bon, pour les potions magiques, les sorts et tout ça, ça ne fait pas encore partie de ma palette, mais qui sait, peut-être que mes textes sont un peu tout ça à la fois ?! D’ailleurs, Cathy et Morgane sont elles aussi des sorcières des mots, pas de hasard 😉

Plus rien ne devrait m’étonner…

Alors finalement, ça ne devrait même pas m’étonner que je sois capable de lire dans l’âme des gens maintenant (alors que franchement, c’est diiiiiiiiiiiiiiiiingue !!!).

Ça ne devrait pas m’étonner non plus d’entendre des voix, de voir des lumières, d’avoir droit à des flashs, de faire des rêves plus qu’étranges…

Ça ne devrait pas m’étonner de faire des tirages de carte et que ce soit incroyable de justesse à chaque fois…

Ça ne devrait plus m’étonner d’avoir eu 52 verrues sur les deux mains quand j’étais ado (oui oui, vous avez bien lu…), signe « sorciéresque » s’il en est, et que toutes ces verrues aient disparu du jour au lendemain, par un truc de sorcière, alors que tous les traitements médicamenteux avaient lamentablement foiré…

Non, en fait, rien ne devrait m’étonner, tout suit un fil logique.

Mais merde, ça m’étonne carrément quand même ! Je crois que je ne perdrai jamais cette capacité d’émerveillement, et tant mieux. Parce qu’un médium blasé, ça doit être triste à voir. Et une sorcière blasée, alors là, je n’ose même pas imaginer à quoi elle peut ressembler…

Bref : sorcière un jour, sorcière toujours ! 🙂

PS : les livres de mes amies sorcières sont top, je vous les conseille vivement !

  • La Nuit des éventails, de Cathy Borie (Éditions de la Rémanence)
  • 21h34, de Morgane Sifantus et Cathy Borie (Éditions Plumes de sorcières [Tiens donc !] – 3 tomes)

 

 

 

Vous pourriez aimer aussi :