hasard, libre-arbitre, lâcher-prise, médium, médiumnité, spiritualité

Vous qui êtes en train de me lire, là, êtes-vous arrivé ici par hasard ? Les gens que vous rencontrez, les lectures qu’on vous conseille, les coïncidences qui se produisent de plus en plus souvent dans votre vie… est-ce que tout ça arrive par hasard ? En fait, il y a une question que je me pose de plus en plus…

Le hasard existe-t-il vraiment ?!

Depuis que je me suis éveillée à la spiritualité, il y a presque un an maintenant (que ça passe vite !), j’ai appris à relativiser de plus en plus ma conception de la vie. Quand on ne se pose pas de questions et qu’on vit dans le conditionnement qui nous berce depuis l’enfance, la vie paraît une succession d’événements plus ou moins liés entrecoupés de moments de hasard et de coïncidences. Que viennent-ils faire là, ces moments de hasard ? Eh ben rien, c’est juste le hasard ma pov’ dame. Ça, c’est ce que je pensais avant, ce que beaucoup de monde pense encore d’ailleurs.

Sauf que le hasard qui arrive par hasard, ben je n’y crois plus. Mais alors plus du tout ! Parce que ce hasard qui arrive soi-disant par hasard, il nous connaît drôlement bien dis donc ! Il sait ce qui nous ferait plaisir, ce qui nous ferait avancer dans la vie, il sait à quel moment il doit intervenir. Bon, là, je parle des hasards heureux, pas des hasards malheureux qui nous font prendre un avion ou un train qu’on n’aurait pas dû prendre parce qu’il va avoir un accident par la suite… Mais là encore, même si c’est une triste destinée, ce n’est pas du hasard à mon sens.

On en revient encore et toujours à la question du libre-arbitre…

Le libre-arbitre, c’est flippant quand on y pense. Ou plutôt l’absence de libre-arbitre. On croit qu’on contrôle son destin, et puis en fait, on ne contrôle rien du tout, mon œil ! Et donc, cette illusion de libre-arbitre, c’est l’arbre qui cache la forêt de la vie toute tracée. Si on part du principe qu’on choisit notre mission de vie avant de s’incarner, alors tout se déroule peut-être de manière millimétrée. Même quand  vous choisissez une mousse au chocolat au lieu d’une crème au café au supermarché si ça se trouve !

Est-ce un hasard si vous avez commencé à développer des facultés médiumniques sur le tard ? Est-ce un hasard si j’ai rejeté la religion si longtemps ? Devez-vous vraiment au hasard le fait de rencontrer de plus en plus de personnes qui vous ressemblent ? Peut-on parler de hasard si quelque chose qui vous pesait disparaît peu à peu de votre vie ? Est-ce un hasard si vous croisez pile au bon moment les personnes qu’il vous faut pour progresser ? Hasard ou pas hasard quand un événement imprévu vous empêche d’effectuer telle action et qu’à la place, vous faites autre chose qui vous permet de faire un pas de géant dans votre vie ?

T’aurais pas un peu de hasard pour moi par hasard ?

En fait, j’aime bien ça, le hasard, ça donne du sel à la vie, ça nous aide à rester vigilants, ça nous réveille si on avait tendance à s’endormir. J’aime tellement ça que ce serait cool si, de l’autre côté, ils pouvaient m’en envoyer à la demande ! Oui, bon, ok, si c’est à la demande, ce n’est plus du hasard, vu que je sais que ça va arriver… Arf !

Enfin bref, le hasard, c’est comme la boîte de chocolats dans Forrest Gump. Tu sais jamais sur quoi tu vas tomber. Mais quand même, t’es à peu près sûr d’avoir une bonne surprise (sauf si t’aimes pas le chocolat, mais alors là, je ne peux rien pour toi 😉 ).

 

Vous pourriez aimer aussi :