défunts, rêves, médiumnité, médium, communication avec les morts

 

Quand je ne savais pas que j’avais des facultés médiumniques, la seule manière dont j’entrais en contact avec les défunts, c’était pendant mes rêves. Ça m’arrive encore régulièrement d’ailleurs.

Une atmosphère différente

Je ne me souviens pas de la première fois que j’ai rêvé d’un défunt. Peut-être que ça fait très longtemps, peut-être que j’étais enfant, ou ado. J’ai oublié. Je n’y prêtais pas vraiment attention à l’époque, je pensais que c’était juste des rêves comme les autres.

D’ailleurs, quand je les raconte à mon entourage, je vois bien que pour eux, ce sont des rêves comme les autres. Mais pas pour moi ! Il y a un ressenti différent, une atmosphère spéciale, des informations, même, parfois…

Quand un ou des défunts s’invitent dans mes rêves, ça ne se passe tout simplement pas comme dans les autres rêves. Je sens vraiment, presque physiquement, leur présence.

Ils ne parlent pas !

Il y a quelques caractéristiques communes à tous ces « rêves » :

  • le ou les défunts ne parlent pas
  • je sais qu’ils sont morts
  • la scène du rêve se passe dans un endroit où il y a du monde, souvent d’autres personnes proches, vivantes ou décédées…

Ces rêves peuvent se passer dans un décor que je connais (une maison d’un membre de ma famille par exemple) ou dans des endroits un peu plus surprenants (dans un bus !).

Ce que je préfère, c’est quand il y a un contact physique : quand j’enlace le défunt ou quand je peux le toucher pour m’assurer qu’il est matérialisé, qu’il n’est pas juste une invention de mon cerveau. Ces moments-là sont vraiment forts !

Ce qui me frustre, en revanche, c’est que ces défunts ne parlent presque jamais, ou alors je ne les entends pas, je ne sais pas ! Remarque, la dernière fois que ma grand-mère a pris la parole dans un mes rêves, elle voulait payer le restaurant à toute la tablée, et je lui ai répondu qu’elle ne pouvait pas parce qu’elle était morte.

Oui, je sais, mes rêves sont débiles parfois. Hum hum.

Programmer mes rêves ?…

Ce qui me marque le plus, dans les rêves avec les défunts, c’est leur sérénité. Je les sens vraiment incroyablement sereins, comme si le fait d’être détachés de toutes les contingences matérielles et humaines les soulageait d’un énorme poids. Je veux bien croire que ça doit faire du bien ceci dit, même si je n’échangerais pas ma place pour rien au monde !

Quand je rêve de ma grand-mère, c’est souvent à des moments clés de ma vie, des instants charnière. Elle est là pour annoncer des événements positifs, et je l’en remercie !

Pour les autres défunts, ils se manifestent dans mes rêves sans raison particulière, à n’importe quel moment de l’année. Ils sont là, ils me font comprendre qu’ils sont bien, que tout va bien pour eux, qu’ils sont toujours parmi nous, en fait, même si nous ne les voyons pas.

J’aimerais programmer mes rêves, pour leur donner rendez-vous régulièrement. Mais j’ai compris que ça ne se passait pas comme ça, qu’ils n’étaient pas à notre disposition ! Eux aussi ont un chemin à faire de l’autre côté. Et quand ils viennent nous voir, c’est un cadeau qu’ils nous font, pas un dû de leur part.

J’attends donc le prochain rêve avec joie, en total lâcher-prise. Parce que ce qui doit être sera 🙂

Et vous, vous les entendez parler, les défunts, dans vos rêves ?!…