signes, synchronicités, médium, médiumnité, spiritualité

« Il suffira d’un signe, un matin, un matin tout tranquille et serein. Quelque chose d’infime, c’est certain… » Ah la la, y’a pas à dire, encore une fois, il avait raison ce Jean-Jacques Goldman. Trop fort !

Bon ok, dans cette chanson, vous ne savez sans doute pas qu’il parle de la révolution en Iran en 1979, mais n’empêche que les paroles de ce tube fonctionnent très bien avec le phénomène des signes dans la spiritualité. Hasard ? L’Univers est taquin on va dire !

Soudain, quelque chose cloche…

Ça fait longtemps que je m’intéresse aux signes, bien avant la découverte de ma médiumnité. Je me demande même si ça n’a pas toujours été le cas en fait. Car j’ai toujours prêté attention à ces sortes de virgule dans le quotidien routinier.

Soudain, il y a un truc qui cloche, quelque chose qui ne se passe pas comme d’habitude, un événement qui se reproduit un peu trop souvent pour que ce soit « normal »… Si on cherche les signes, on finit par les trouver !

Mais comme pour tout, il n’est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir. Donc si autour de vous, on vous dit que votre imagination est débordante, que les signes n’existent pas et que vous voyez ce qui vous arrange, dites à votre cher entourage d’aller cordialement se faire cuire un œuf. Non mais oh !

Des plumes, un prénom, un GPS en panne…

Quand je pense aux signes, je pense aux plumes blanches que je trouve régulièrement autour de ma maison. Ou alors à une chanson qui passe à la radio et dont les paroles répondent pile poil à un de mes questionnements. Ou bien à des cartes à jouer trouvées régulièrement par terre dans la rue (ça m’est arrivé à une époque !).

Je trouve difficile de distinguer les signes et les synchronicités, je pense que j’écrirai un autre article
pour essayer de faire le distingo entre les deux. J’ai l’impression que c’est la même chose, mais peut-être pas !

Un signe peut être vraiment marquant. Je ne sais pas, par exemple, vous allez voir plusieurs fois dans une même semaine le prénom « Olivier » et paf, vous allez rencontrer peu de temps après un Olivier. Comme par hasard.

Ou bien alors, vous vous rendez chez quelqu’un en voiture pour la première fois, et votre GPS, qui fonctionne parfaitement d’habitude, tombe en panne. Comme pour vous prévenir qu’il va y avoir un problème…

Tu joues au ping-pong avec moi ?!

On peut provoquer les signes et synchronicités, j’en suis persuadée. Entretenir une sorte de ping-pong entre l’au-delà et nous. Je me pose une question, On me répond sous la forme d’un signe ou d’une synchronicité. À moi de savoir saisir la réponse en vol. Parfois, on ne pige rien, trop englués dans notre traintrain quotidien. Alors paf, d’autres signes surgissent, jusqu’à ce qu’on les capte enfin.

Pour capter de mieux en mieux les signes qu’on nous envoie, il faut apprendre à lâcher prise. Parce que si vous attendez votre réponse sous une forme très précise, mais que de l’autre côté, ils utilisent un autre moyen pour vous répondre, alors vous allez rester planté là à attendre un signe qui ne vient pas. Sauf que si, il est bien venu, mais d’une autre façon.

Pour en revenir à JJG, il a bien raison : « Il suffira d’un signe ». Eh oui, parfois, un seul signe peut changer le cours d’une vie ! C’est pourquoi il est vraiment important d’y être attentif, sans devenir complètement obsédé par ça non plus… Le juste milieu, comme toujours.

Et vous, vous percevez les signes autour de vous ?

Vous pourriez aimer aussi :