effet miroir spiritualité

 

Je me rends compte que si mon intention de départ était de développer ma médiumnité, elle a bien évolué depuis. Parce que j’ai compris que le développement de ma médiumnité était lié au développement de ma spiritualité, que c’était indissociable.

Bien sûr, j’aurais pu développer mécaniquement ma médiumnité juste histoire de la développer, après tout, c’est possible, mais je n’y trouvais aucun sens en fait. Du coup, depuis plus d’un an maintenant, je chemine à mon rythme dans ma spiritualité. Et c’est là que l’effet miroir vient faire des siennes.

Qu’il est agaçant, cet effet miroir, franchement !

Au début, l’effet miroir, je trouvais ça plus énervant qu’autre chose, je dois le reconnaître. Je trouvais que c’était un peu capillotracté de voir des effets miroir à tout bout de champ, que ça arrangeait un peu la personne qui en parlait en fait. Ben ouais, explication facile : cherche pas, c’est l’effet miroir, ça.

Ggggrrr, j’t’en foutrai des effets miroir, moi ! J’essaie de cheminer tant bien que mal, c’est parfois fluide, parfois pénible, et toi, tu viens me gonfler avec tes effets miroir ?! Nan mais je t’ai rien demandé !…

Mais en fait, le ou la pauvre n’y est pour rien, c’est juste moi qui étais en plein déni. Parce que, y’a pas à dire, mais des effets miroir, on s’en mange à longueur de temps. Sauf que la plupart du temps, on ne s’en rend pas compte, on ne capte rien.

Un peu normal, vu que la plupart des gens traversent leur vie en mode pilotage automatique. Ce n’est pas une critique, hein, mais un constat.

Et puis même quand on s’est éveillé spirituellement, on peut passer à côté en fait, parce que ce n’est pas toujours évident ou agréable de voir notre réalité en face.

Eh oui, puisque le monde qui nous entoure est notre reflet

C’est marrant, parce que ça, je l’avais compris bien avant mon éveil spirituel ! Ou alors, mon éveil spirituel a commencé bien avant mars 2016, c’est possible aussi.

Quand j’étais au collège – merveilleuse époque que je ne voudrais revivre pour rien au monde, même sous la torture, même contre 10 millions d’euros –, je me sentais incroyablement seule et incomprise. Je trouvais les autres distants et agressifs. Je me sentais agressée en permanence.

Je ne comprenais pas qu’en fait, c’était moi qui étais un chat agressif et que je recevais ce que j’envoyais. Mais comment tu peux comprendre ça à 12 ans ?!

Plus tard, disons jusqu’à plus de 25 ans, j’ai persisté dans cette solitude mâtinée de mal-être. Les autres ne me comprenaient pas. Mais je ne comprenais pas les autres non plus, puisque je n’allais pas vers eux !

Et puis, tout a commencé à se débloquer doucement

J’ai coupé des liens toxiques avec des amis qui n’en étaient pas. Je me suis inscrite à un club de yoga du rire (très défoulant !). Et les choses ont commencé à changer, imperceptiblement. Je me suis détendue, j’ai montré de plus en plus la vraie Fabienne, sans me cacher sous une énorme carapace.

Et les gens ont commencé à apprécier ma compagnie, à me trouver marrante, franche, sympa ! Moi je me retournais, comme si c’était de quelqu’un d’autre qu’ils parlaient, pas de moi ! Et puis j’ai compris, à 30 ans passés quand même, que mon monde avait changé parce que j’avais changé. Et c’était tellement flagrant, ce changement, que par la suite, je n’ai jamais pu remettre en cause ni la loi de l’attraction ni l’effet miroir.

On vit définitivement ce que l’on est.

Et maintenant alors ?

Maintenant, comme je le disais au début de l’article, je les repère, ces effets miroir, mais pas toujours ! Parce que certains nous mettent face à une réalité pas toujours facile à reconnaître.

Par exemple, je ne supporte pas l’agressivité chez les gens. Vraiment, ça m’agresse, c’est le cas de le dire ! Or l’effet miroir me dit que si ça me touche à ce point, c’est parce que j’ai cette agressivité en moi, justement. Sinon, ça ne me toucherait pas. Et c’est vrai que l’agressivité, c’est un trait de mon caractère sur lequel je travaille, même si la fatigue la fait ressortir sans problème hélas !

L’effet miroir, c’est aussi quand on vit une situation donnée et qu’on rencontre une personne qui vit presque exactement la même chose que nous. Et évidemment, on rencontre cette personne-là pile au bon moment, ou bien elle nous parle de son histoire pile au bon moment. Sont doués, là-haut, pour tout synchroniser, je vous le dis !

Bref, faites gaffe aux effets miroir, parce qu’ils sont vraiment très utiles, voire fondamentaux, pour évoluer spirituellement. Une prise de conscience entraîne une évolution, qui entraîne une nouvelle prise de conscience, etc.

La vie est un vaste jeu en fait, c’est comme ça que je la vois de plus en plus ! Et vous alors, vous en faites quoi de vos effets miroir ?

Club Je Deviens Médium

 

Vous pourriez aimer aussi :