noir spiritualité espoir médium

 

Sale période que celle qu’on vit en ce moment. Oui, je sais, je vais éviter de parler politique sur mon blog, ça se lynche déjà assez comme ça sur les réseaux sociaux. Et puis de toute  façon, si vous me lisez attentivement depuis quelque temps, vous devez bien avoir une idée de mon positionnement politique 😉

Euh, je peux changer mon choix svp ?!

Je disais donc que la période dans laquelle on a choisi de s’incarner n’est quand même pas très follichonne. Franchement, si je pouvais retourner là-haut pour changer de choix, je demanderais à naître juste après la guerre, comme mes parents. Eux, vraiment, ils ont eu la belle vie : pas de chômage, pas trop de pollution encore, pas de sida… Oui, d’accord, il y avait aussi plein de choses qui n’allaient pas, mais franchement, est-ce que c’était pire que maintenant ? Je ne le crois pas !

Et puis surtout, il n’avait pas Internet ni les chaînes d’info en continu qui nous balancent à longueur de journée toute cette violence, cette agressivité. Et après, on s’étonne que le monde aille mal ? Mais même entre les médiums, c’est la guerre, alors que voulez-vous que je vous dise ?!

En tout cas, même si j’adore Internet, sans lequel je n’aurais jamais pu avoir la vie que je mène aujourd’hui, il faut bien reconnaître que c’est aussi vecteur de vachement de noirceur, comme si ça mettait une grosse loupe sur la mesquinerie ou la bêtise des gens. D’ailleurs, c’est ce que ça fait en fait. Dans la vraie vie, ils ne viennent pas nous le crier dans l’oreille, mais sur les réseaux sociaux, tout le monde se lâche. Pour évacuer ?!

Sous la cendre…

J’écris cet article au fil de l’eau, il n’y a pas vraiment de fil conducteur. Juste comme ça vient. Dans le monde spirituel, chez certains de mes amis, on dit que le chaos qui nous pend au nez est nécessaire pour repartir sur de nouvelles bases. Que c’est un mal qui engendrera un bien. Comme quand on met le feu à des broussailles pour assainir la surface. Sauf que des fois, le feu, il se transforme en véritable incendie, hein…

Et si on accepte l’idée que tout a un sens, que nous ne comprenons pas parce qu’il faut regarder la situation de plus haut (Haut même !) pour en saisir la portée globale, alors il faudrait accepter aussi que ce qui risque de se passer est juste. Qu’il y a une raison à tout ça. Que sous les cendres pousseront des fleurs magnifiques, encore jamais vues jusqu’à présent…

Et nous qui vivons cette époque, nous avons choisi notre incarnation pour cette raison peut-être : pour aider ces fleurs à pousser, à repousser les  cendres, à jaillir, à éblouir qui les contemple ! Et d’ailleurs, nous sommes même peut-être ces fleurs, qu’en pensez-vous ?…

Vous pourriez aimer aussi :