la foi en spiritualité, lumière intérieure, lumière divine

 

Comme toujours, je me suis laissée guider par mon inspiration pour écrire cet article de blog. Et à dire vrai, en fait, je n’avais pas d’idée précise de sujet à aborder. J’ai donc pris mon cahier contenant tous les sujets (plus d’une centaine !) que j’ai notés, et puis je l’ai reposé. Parce que j’ai eu envie de faire de l’écriture intuitive à ce moment-là. Ça faisait longtemps !

La Lumière, encore la Lumière…

J’ai capté un fort beau message de mon guide, qui me parle une nouvelle fois de Lumière. En fait, j’avais arrêté pendant un certain temps l’écriture intuitive, parce que je recevais tout le temps ce genre de messages, sur ma Lumière, sur l’Amour… C’était très beau, mais pas très concret. Et pfff, du coup, ça m’énervait un peu. Parce que moi, ce que je voulais recevoir, c’étaient des messages précis, comme ceux que transmettent les médiums quand ils font de la guidance.

Pourquoi mes messages à moi, ils sont si abstraits, si intemporels, si hors du temps ? Je ne comprenais pas et je n’en voyais pas l’utilité. Ben oui, pourquoi communiquer avec nos guides si c’est pour recevoir un message qui ne nous aide pas dans notre vie quotidienne ? Hein ? Je vous le demande !

Et puis j’ai compris qu’en fait, c’était un acte de foi

Pourquoi un acte de foi ? Eh bien parce que la pratique de l’écriture intuitive, ça demande de la foi à tous les niveaux en fait. Foi dans les messages qu’on reçoit (ils ne viennent pas de notre mental), foi en leur véracité (ils ont un sens) et foi en notre capacité à les transcender (on doit avoir confiance en soi pour y parvenir).

Un message reçu en écriture intuitive, il n’a pas vocation à être utile. Je viens tout juste de le comprendre. Non, cette guidance nous délivre une vérité, un message d’amour, une voie à suivre. C’est parfois une vérité tellement élevée spirituellement qu’on passe à côté de son sens.

La Lumière, vous êtes d’accord, ça veut tout dire et rien dire à la fois. C’est vrai. Mais en fonction de notre vécu personnel, en fonction de notre chemin de vie, en fonction de nos interrogations aussi, cette Lumière, elle aura une signification particulière pour nous.

Faire disparaître le noir…

Et puis recevoir des messages profonds, lumineux, sages, c’est quand même plus sympa que de recevoir des insultes ou des menaces du soi-disant bas astral, on est d’accord ! J’ai de la chance, dans ma médiumnité toute jeune, je n’ai eu affaire qu’à des entités bienveillantes. Hasard ou question de conviction personnelle peut-être !

La foi, elle est là aussi, dans cette croyance profondément ancrée que le beau est tout autour de nous, que le noir n’est pas à l’extérieur de nous, mais en nous. Pour faire disparaître le noir qui se dresse sur notre chemin, il faut donc le faire disparaître en nous. Guérir nos blessures, soigner et refermer nos failles, avoir confiance en l’Univers… Avoir foi en soi.

Croire en soi, croire en sa lumière, croire en la vie, c’est ça la foi. Et ça n’a absolument rien à voir avec les missels, les messes interminablement chiantes à mourir, les dogmes religieux de toutes sortes.

La foi, c’est avoir confiance en notre lumière intérieure : l’allumer, la faire grandir en nous et la faire jaillir hors de notre corps pour qu’elle devienne un phare dans le monde.

Et pour vous, c’est quoi la foi ?…

Vous pourriez aimer aussi :