foi spiritualité médium religion

 

Avec mon éducation religieuse – le caté, la messe tous les dimanches, les communions, les retraites… -, j’ai longtemps eu une image bien précise de la foi : un truc chiant, qui t’oblige à chanter des cantiques et à dire des amen à tout bout de champ à la messe, une histoire improbable de vieux barbu dans les nuages et d’un fils né d’une mère vierge et ressuscité physiquement. Bref, la foi, pour moi, c’était synonyme de grand n’importe-quoi. Avoir la foi, ça voulait dire gober toutes les conneries que nous raconte l’Église depuis des siècles.

Foi et religion, c’est pareil ?

Je jugeais sévèrement ce que je croyais être la foi. Je me demandais comment les gens pouvaient croire à des sornettes pareilles. En fait, pour moi, il n’y avait pas de doute : foi = religion. Et religion = beurk. Donc bye bye tout le monde, je mets tout dans le même sac et je m’en débarrasse !

Mais bon, on ne se débarrasse pas si facilement de son passé, il y a toujours un moment où il revient nous exploser en plein visage. Et donc, la foi, elle me tourne autour depuis des années.

Par exemple, je suis complètement fascinée par les apparitions mariales, notamment celle de Garabandal et celle de Fatima. Allez regarder les vidéos, vous allez voir que c’est assez hallucinant. Là, on est toujours dans la religion, because c’est la Vierge Marie qui apparaît, mais la foi dépasse le cadre habituellement fixé…

S’abandonner entièrement au Grand Tout…

Depuis que j’ai découvert mes facultés médiumniques, je redécouvre la notion de foi. Il m’a fallu du temps pour ne plus l’associer uniquement à la religion catholique, à toutes les religions d’ailleurs. Comme quoi, c’était tellement ancré dans mon cerveau que le travail de bourrage de crâne de l’Église avait bien réussi.

Alors avoir la foi, c’est quoi en fait ? Eh bien c’est décider de faire confiance sans aucune retenue à l’Univers. Lâcher prise… Oh nan, pas encore ce foutu lâcher-prise ?! Eh ben si. Parce qu’il est incontournable. La foi, c’est le lâcher-prise. La foi, c’est s’abandonner entièrement à ce Grand Tout qui nous dépasse. Sans peur. En toute confiance.

La foi, c’est aussi croire en soi, s’aimer, apprendre à s’aimer chaque jour un peu plus. Arrêter de se dévaloriser en permanence, de se culpabiliser, de se comparer aux autres. Comprendre que nous sommes à nous seul un Univers. Notre Univers. Avoir foi en l’Univers, c’est en fait avoir foi en nous.

Et ça n’a rien à voir avec les religions, on ne nous demande pas de croire sans réfléchir à ce qu’on nous raconte. Non, au contraire, c’est un travail sur soi-même, un travail qui prend toute une vie…

La foi, c’est décider que rien n’est impossible

Quand on a la foi en l’Univers et en soi, rien n’est impossible. Parce qu’on ne se fixe plus les limites du mental. On les dépasse, on les transcende. On va vers la meilleure version de Soi-Même. Détaché de toute crainte. Empli de confiance et d’amour.

Parce qu’avant de vouloir changer le monde en luttant contre ce qui ne va pas, il faut d’abord apprendre à aller explorer au plus profond de nous ce qui nous bloque pour en guérir. Se libérer de nos chaînes, celles qui nous empêchent de faire confiance à l’Univers et d’avoir la foi.

Et vous, vous la vivez comment, votre foi ? C’est compliqué ou pas ?!

Vous pourriez aimer aussi :